Qui se cache là derrière?
par Paola Musarra

(version italienne)

Tout a commencé au mois de mai, quand j'ai écrit pour Altre Voci Les femmes, l'ordinateur et moi.

Dans la section "A vous!/A voi!" je demandais aux femmes de vaincre leur peur et leurs hésitations.

J'avais envie de voir celles qui se cachaient là derrière, j'avais envie de les faire sortir du silence, de l'anonymat, des fausses identités que le Web encourage, des milieux protégés mais parfois étouffants des groupes de discussion; je leur demandais d'abandonner les tons exhaltés ou apodictiques, la langue de bois et tous les jargons.

A une époque où la rapidité de la communication nous pousse d'un côté à n'écrire que des messages essentiels, pertinents mais insipides, de l'autre à nous abandonner à des réactions émotives immédiates et peu réfléchies, j'ai proposé d'adopter pour le Web un style communicatif en même temps authentique et médité, et une langue savoureuse apte à évoquer le corps.

Et le sujet de la communication devait être l'ordinateur.

Mais attention: pas de discours génériques sur les femmes, la technologie, le cyberespace, pas de ça.

La question était: "Quel est TON rapport avec l'ordinateur?"

Des femmes (et des hommes) ont répondu, répondent encore.

L'espace limité que j'avais proposé a été largement (et heureusement) dépassé.

Certain(e)s ont préféré me parler (face à face, au téléphone), d'autres ont écrit (sur papier, par e-mail, en HTML), d'autres encore ont voulu tresser leurs expériences avec les miennes.

Comment définir ces "essais d'écriture"?

Des interviews? Des témoignages? Voilà des mots trop lourds pour ces fragments fragiles, pour ces "impressions" (pensez à la peinture ou à la photo) qui sont toutes délicatement reliées entre elles.

Nous, les MéDées, nous les appelons "infoperline", peut-être parce que nous espérons les publier un jour ou l'autre dans un de nos cahiers INFO@Perla.

Et maintenant, allons voir qui se cache là derrière...

MeDea